Le syriaque 3

Lecture suivie d’un texte syriaque (l’Apocalypse du Pseudo-Méthode) – Muriel Debié (EPHE-PSL, Orient & Méditerranée)

Informations pratiques

18 heures de cours, 1h par séance, le mercredi, de 9h00 à 10h00.
En mode hybride (présentiel et visioconférence).
Site Sorbonne de l’EPHE-PSL, Escalier E, salle D059.
Première séance le 8 novembre 2023.

Présentation

Le syriaque (glottocode : clas1252) est classé parmi les parlers araméens orientaux centraux. C’est la forme d’araméen de Mésopotamie du Nord qui est devenue la langue standard des chrétiens de langue araméenne et des convertis au long des routes maritimes du commerce, de la Méditerranée et du golfe Arabo-Persique à l’Inde, et terrestres, via l’Asie centrale et le Tibet jusqu’à la Mongolie et la Chine. Langue productive entre le 1er et le XIVe siècle av. n. è., le syriaque est toujours la langue liturgique des Églises syriaque orthodoxe, syriaque-catholique, maronite, Assyrienne de l’Orient, chaldéenne et de leurs nombreuses sœurs en Inde du sud-ouest (Kérala), au Proche-Orient et dans les diaspora. La littérature syriaque est la troisième plus importante littérature chrétienne ancienne.

Contenu du cours

Lecture suivie d’une Apocalypse composée au début du VIIe siècle, peu après les conquêtes arabo-musulmanes du Proche-Orient, qui a connu un succès considérable en étant traduite du syriaque en grec puis en latin en quelques décennies, puis dans toutes les langues européennes anciennes ainsi qu’en arménien.

Bibliographie

Dictionnaire en ligne

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search