Le tabasaran

Initiation au tabasaran littéraire Ayten Babaliyeva (Université franco-azerbaïdjanaise)

Cours dispensé en 2022-2023 (24 heures)

Présentation

Le tabasaran (glottocode : taba1259) est une langue parlée au Daghestan (Russie du sud), essentiellement dans ses deux régions méridionales – Tabasaran et Khiv. Il constitue avec le lezgui et l’aghoul la branche orientale des langues samouriennes, élément central de la sous-famille lezgui à l’intérieur de la famille des langues nakh-daghestanaises (aussi appelées « langues caucasiques du Nord-Est » ou « langues caucasiques de l’Est »). Il a deux groupes de dialectes assez distincts l’un de l’autre.

Le nombre total des locuteurs du tabasaran est estimé à 130 000. Son statut est désigné comme menacé ou vulnérable par l’UNESCO. En effet, il n’est transmis aux enfants que de manière passive, ce qui en fait une langue sérieusement en danger.

Le tabasaran est réputé pour sa flexion nominale très riche avec 46 cas, dont 42 spatiaux ou adverbiaux. Il a même figuré à ce titre dans le Livre Guinness des records.

Le tabasaran est une langue qui, à la fois, a conservé les traits archaïques de son phylum et a connu des innovations curieuses, y compris par contact avec l’azéri, langue non apparentée (turcique).

Contenu du cours

Le cours comportera trois parties : 1) une théorique, lors de laquelle seront vus les éléments grammaticaux (phonologiques, morphologiques, syntaxiques) de la langue ; 2) une consacrée à la lecture et à l’analyse linguistique de textes tabasaran ; et 3) une troisième pratique dans laquelle les participants seront invités à mettre en pratique, via des exercices écrits et oraux, les mots et tournures apprises. De temps à autre, une rubrique « Culture » viendra enrichir le cours, où seront présentés les grands traits culturels des tabasarans (traditions, cuisine, musique, implicites culturels, religion, etc.).

Au deuxième semestre, le cours comportera un volet sur les dialectes et parlers du tabasaran. Lors de ces séances, les participants seront confrontés à une analyse contrastive des phrases et morceaux de textes extraits des corpus parallèles que l’enseignante a pu constituer lors de ses terrains dans des villages où le tabasaran est encore parlé.

L’enseignement s’appuyera sur des fiches de grammaire composées spécialement pour le cours, sur des textes publiés et sur des matériaux collectés sur le terrain. Ces derniers seront accompagnés d’enregistrements audio.

Bibliographie

Babaliyeva, A., 2013, « Études sur la morphosyntaxe du tabasaran littéraire ». Thèse de
doctorat en « Histoire, textes et documents », École Pratique des Hautes Études. Paris

Magometov, A. A., 1965, Tabasaranskij jazyk (Le tabasaran – en russe). Tbilissi : Mecniereba

Xanmagomedov, B. G. & Šalbuzov, K. T., 2001, Tabasaransko-russkij slovar’ (Dictionnaire tabasaran-russe). Moscou : Nauka

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search