Le prakrit 2

Lectures de textes prakrits littéraires Melinda Fodor (EPHE-PSL, GREI)

Présentation

Le prakrit (glottocodes : moyen-indien midd1350, mahārāṣṭrī maha1305, śaurasenī saur1252, māgadhī maga1260, paiśācī pais1238) est une langue indo-européenne appartenant à la branche indo-aryenne et parlée/écrite en Asie du sud (Inde, Pakistan et Bangladesh actuels) depuis l’époque de l’Inde ancienne jusqu’au XVIIIe siècle. Cette période se divise traditionnellement en deux phases : le prakrit archaïque (avant n. è.) et le prakrit classique (du Ier au XVIIIe siècle). Les types de textes associés au prakrit sont des inscriptions, ainsi que de la littérature profane et religieuse.

Contenu du cours 

L’objectif de ce cours est de faire connaître la littérature en langue prakrite à travers la lecture. Le cours se concentre sur la Candralekhā de Rudradāsa (XVIIe s., Calicut), qui appartient au genre saṭṭaka, le seul genre théâtral classique où les personnages parlent tous la même variété de prakrit plutôt qu’alterner avec le sanskrit et les divers dialectes prakrits pratiqués en fonction du statut social du locuteur.

La connaissance de la grammaire prakrite est un prérequis. Ce cours est destiné à ceux qui ont suivi le cours « Introduction aux fondamentaux de la littérature et des langue prakrites » de l’année précédente, ou à des professeurs, des chercheurs, voire des étudiants universitaires ayant acquis la connaissance en langue prakrite dans un autre établissement.

Informations pratiques

42 heures de cours, 1h30 par séance, le mardi de 17h00 à 18h30.

En mode hybride (présentiel et visioconférence).

Site Raspail.

Premier cours le 11 octobre.

Bibliographie

Histoire et sources :

Das, H. P., 1923, Pāia-sadda-mahaṇṇavo: (Prākṛta-śabda-mahārṇavaḥ): A comprehensive Prākrit Hindi dictionary with Sanscrit equivalents, quotations and complete references, Calcutta, Gurjar Prabhat, Printing Press.

Fodor (Crestan), Melinda, 2010. « Les sattaka, pièces de théâtre de l’Inde en prâkrit traductions et analyses linguistiques sur Candralekhā de Rudradāsa », mémoire de Master, sous la direction de Prof. Mme Nalini Balbir, EPHE.

Fodor, Melinda, 2017, « Contribution à l’étude du genre dramatique des saṭṭaka, pièces en langue prakrite : la Karpūramañjarī et ses successeurs », thèse pour le doctorat ès lettres, présentée à l’Université Paris sciences et lettres, sous la direction de Prof. Mme Nalini Balbir, EPHE.

Fodor, Melinda, 2020. « Connecting Ancient and Modern: A Textual Study of Ghanaśyāma’s Ānandasundarī, a Prakrit Play by an 18th-Century Marathi Poet », Bulletin d’École Française d’Extrême Orient 106, juin 2020, pp. 159-193.

Fodor, Melinda, 2022. « A contribution to research on Rājaśekhara’s poetic theory: Potential Principles behind Karpūramañjarī in the light of the Kāvyamīmāṃsā », in Prof. K. Kunjunni Raja’s Centenary volume, Brahmavidyā Series, The Adyar Library Bulletin, pp. 151-216.

Ollett, A., 2017, Language of the Snakes, Prakrit, Sanskrit, and the Language Order of Premodern India, Columbia University.

Upadhye, A. N., 1945, Rudradāsa’s Candralekhā, Bombay, Bharatiya Vidya Series, Vol. 6.

Upadhye, A. N., 1967, Rudradāsa’s Candralekhā, 2e éd. révisée, Bombay, Bharatiya Vidya Series, Vol. 6.

Upadhye, A. N., 1975, Prākrit languages and Literature, Pune, University of Pune.

Van Den Bossche, F., 1999, A Reference Manual of Middle Prākrit Grammar: The Prākrits of the Dramas and the Jain Texts, Gent, Universiteit Gent.

Varma, C. B. et Verma, C. B., 2002, « The Prakrit Bloom », Indian Literature, Vol. 46, No. 1, Sahitya Akademi.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search