L’assamais

Assamais : variété linguistique, bilinguisme et langues en contact – Émilie Arrago-Boruah (Université Paris-Panthéon-Assas, CESAH)

Informations pratiques

8 heures de cours, 2h par séance, les jeudis 18 janvier, 7 mars, 25 avril et 27 juin 2024, de 18h00 à 20h00.
En visioconférence.

Présentation

L’assamais (glottocode : assa1263) est une langue indo-aryenne parlée par environ 20 millions de locuteurs. Elle fait partie des vingt-deux langues officielles de l’Inde et sert de langue relais entre les différents groupes de populations habitant en Assam. Les États du nord-est de l’Inde, qui ont compartimenté l’Assam depuis 1963, comptent une grande variété de langues maternelles. Outre les langues de la famille indo-européenne, comme l’assamais ou le bengali, on recense environ une centaine de langues appartenant à trois autres familles linguistiques : des langues de la famille sino-tibétaine (environ quatre-vingts langues tibéto-birmanes), des langues de la famille austroasiatique (des groupes mon-khmer, comme le khasi, et des langues du groupe munda parlées en majorité chez les travailleurs des plantations de thé) et enfin quelques langues de la famille tai-kadai, apparaissant aujourd’hui de façon très fragmentée. L’assamais a ainsi absorbé un apport lexical et quelques traits phonologiques de toutes ces langues en contact, même si sa grammaire et la quasi-totalité de son vocabulaire dérivent du sanskrit.

Contenu du cours 

Ce cours s’adresse à toute personne intéressée par l’ethnolinguistique (c.à.d. étude des rapports entre les langues et les contextes socioculturels où elles fonctionnent) et par le contexte culturel et linguistique du nord-est de l’Inde. Il s’agit d’un panorama des langues en contact de l’assamais à partir des nouveaux terrains effectués entre 2022 et 2023 autour des différentes variétés parlées dans le Bas-Assam (en particulier le kamrupi, glottocode non attribué) puis aux métissages de certaines langues locales, comme le rabha (glottocode : rabh1238), le mising (glottocode : miny1240) et la langue véhiculaire commune à toutes les Tea-Tribes en Assam.

Cet objectif sera poursuivi au moyen de l’étude de documents audio et écrits recueillis par l’enseignant sur le terrain, en Assam, ainsi que par l’analyse et l’étude de certaines références notables sur la variété linguistique dans le Nord-est indien.

Il ne s’agira pas d’apprendre à parler l’assamais et encore moins les différentes variétés ou langues métissées que nous présenterons, mais plutôt de saisir l’importance, les enjeux et les évolutions récentes de ces langues en contact.

Cette formation s’adaptera à tout public et ne présuppose aucune connaissance du contexte.

Bibliographie

Dutta Baruah, P. N. 1997. Languages of the Northeast (Assamese, Khasi, Manipuri, Mising, and Rabha). (Publications in MIL & Tribal Languages, Publications in MIL & Tribal Languages). Mysore.

Bhim K. Boruah. 1993. Nagamese: the Language of Nagaland. New Delhi : Mittal Publications

Robbins Burling. 2007. « The Lingua Franca Cycle: Implications for Language Shift, Language Change, and Language Classification ». Anthropological Linguistics 49. 207-234

Upendranath Goswami. 1970. A Study on Kamrupi: A dialect of Assamese, Dept. of Historical Antiquarian Studies, Assam.

Bani Kanta Kakati. 1941. Assamese, Its Formation and Development, Department of Historical and Antiquarian Studies, Guwahati.

Tilottama Misra. 1987. Literature and Society in Assam, Delhi: Omsons Publications.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search