Le vieux-turcique

Le turcique de l’Orkhon : Étude des inscriptions runiformes du VIIIe siècle – Dorian Pastor (ENS-PSL)

12 heures, les vendredis, de 14h00 à 15h30, site Raspail (salle à confirmer).

Le cours sera donné en format « hybride ». Le lien de connexion sera transmis par l’enseignant aux participants qui suivront le cours à distance.

Premier cours le 15 octobre 2021

Présentation

Le turcique de l’Orkhon, ou le vieux-turcique (orkh1234), est une langue turcique parlée au VIIIe s. en Mongolie, qui nous parvient grâce à des inscriptions mémorielles gravées dans la vallée de l’Orkhon.

Contenu du cours

Le cours porte sur une introduction générale du turcique de l’Orkhon à travers l’étude ludique d’inscriptions et de textes. L’objectif de la formation est d’acquérir des connaissances approfondies sur cette variété du turcique. Ces connaissances portent sur :

  • L’histoire des Göktürks (auteurs des inscriptions) qui est contée dans les textes qui seront étudiés ;
  • L’étude de son système d’écriture très particulier ;
  • L’étude grammaticale de la langue (notamment sa morphologie) ;
  • Une étude diachronique du lexique avec des commentaires sur leur étymologie et leurs descendants / équivalents en turcique contemporain (notamment le turc).

La méthodologie de formation consistera en une « analyse de texte » : on enseignera les éléments grammaticaux fondamentaux de la langue ainsi que son système alphabétique, auquel une attention particulière sera portée. Une fois ces bases comprises, les apprenants déchiffreront avec l’assistance de l’enseignant une partie des inscriptions qui forment le corpus. Le but sera, dans un premier temps, de faire l’ébauche d’une retranscription en alphabet latin puis de séparer les mots. Ceci fait, l’étude du texte pourra commencer avec l’analyse de chaque phrase, syntagmes par syntagmes et mots par mots, de manière à explorer le vocabulaire ainsi que la morphosyntaxe de la langue.

Les extraits des inscriptions seront donnés sur une feuille A4, grossis de manière à être lus plus aisément. Les textes déjà retranscrits seront également donnés sur un support papier. Dans le cas d’un cours à distance, ce procédé pourra être appliqué en partageant les inscriptions/textes à l’écran.

Tout public, niveau débutant.

Bibliographie

Textes :

AYDIN Erhan (2017). Orhon Yazıtları: Köl Tegin, Bilge Kağan, Tonyukuk, Ongi, Küli Çor, Bilge Kültür Sanat, Istanbul.

MUHARREM Ergin (2009). Orhun Abideleri, Boğaziçi Yayınları.

TEKİN Talat (1998). Orhon Yazıtları: Kül Tiğin, Bilge Kağan, Tunyukuk, Simurg Yayınevi, Istanbul.

TEKİN Talat (2003). « Orhon Türkçesi Grameri », dans Turk Dilleri Araştırmaları, Série 9, éd. M. Ölmez, Istanbul.

THOMSEN Vilhelm Ludwig Peter (1986). Inscriptions de l’Orkhon déchiffrées, Mémoire de la Société Finno-Ougrienne. V., Helsingfors.

THOMSEN Vilhelm Ludwig Peter & ROSS Edward Denison (1930). « The Orkhon Inscriptions: Being a Translation of Professor Vilhelm Thomsen’s Final Danish Rendering », dans Bulletin of the School of Oriental Studies, University of London, Vol.5, n°4, p.861-876.

Grammaires :

ERDAL Marcel (1991). Old Turkic Word Formation: a Functional Approach to the Lexicon, Harrassowitz, Wiesbaden.

ERDAL Marcel (1998). « Old Turkic », dans The Turkic Languages, éd. L. Johanson et É.Á. Csató, Routledge, London/New-York, p. 138-157.

ERDAL Marcel (2004). A Grammar of Old Turkic, Brill, Leiden.

GABAIN von Annemarie (1974). Alttürkische Grammatik, Harrassowitz, Wiesbaden.

TEKİN Talat (1968). « A Grammar of Orkhon Turkic », dans Uralic and Altaic Series, Vol.69, IU Press, Bloomington.

JOHANSON Lars (1998). « Structure of Turkic », dans The Turkic Languages, éd. L. Johanson et É. Á. Csató, Routledge, London/New-York, p.30-66.

Dictionnaires :

CLAUSON Gerard (1972). An Etymological Dictionary of Pre-13th Century Turkish, Clarendon Press, Oxford.

RÄSÄNEN Martti (1969). Versuch eines Etymologischen Wörterbuchs der Türksprachen, Vol.1, Lexica Societatis Fenno-Ugricae XVII:1., Helinski.

SEVORTJAN Èrvand Vladimirovič (1980). Ètimologičeskij slovar’ tjurkskix jazykov: Obščetjurkskie i mežtjurkskie osnovy na bukvy « V », « G » i « D », Nauka, Moscou.

SEVORTJAN Èrvand Vladimirovič (1974). Ètimologičeskij slovar’ tjurkskix jazykov: Obščetjurkskie i mežtjurkskie osnovy na glasnye, Nauka, Moscou.

Autre :

BAZIN Louis (1990). « Les premières inscriptions turques (VIe-Xe siècles) en Mongolie et en Sibérie méridionale », dans Art Asiatiques, Vol.45, p.48-60.

MENGES Karl H. (1995). The Turkic languages and peoples: An introduction to Turkic studie, Harrassowitz.