Cycle « Les écritures dans les mondes anciens »

Coordination : Andréas Stauder (EPHE-PSL)

L’écriture a été inventée, de manière indépendante, en plusieurs endroits et dans des contextes toujours différents : en Mésopotamie et en Égypte à la fin du IVe millénaire, dans le monde égéen et en Chine au IIe millénaire, dans la vallée de l’Indus au IIIe millénaire, en Amérique centrale au Ier millénaire avant notre ère. Par des chemins multiples, les écritures alphabétiques diverses dérivent de ces premières traditions écrites. Autant que des outils de notation linguistique, les écritures sont des modes de communication visuelle et des marqueurs d’identités culturelles, reflétant les sociétés anciennes qui les ont créées, transmises et transformées.

Ce cycle de douze conférences présente une partie de ces écritures et la richesse de leur histoire. Les conférences, données par des spécialistes des écritures en question, s’adressent à un public large.

Inscription sur l’Eventbrite de l’EPHE pour chaque conférence du cycle. Le lien Zoom vous sera transmis juste avant la réunion.

Programme

Retrouvez tous les détails à propos des intervenants et du contenu de chaque conférence du cycle dans notre brochure ci-dessous :

Olivier Venture (EPHE-PSL), L’écriture chinoise du XIIIe siècle av. n. è. au IIIe siècle de n. è.

Olivier Venture occupe la direction d’études « Épigraphie et paléographie de la Chine préimpériale » à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE – PSL), où il enseigne au sein de la Section des sciences historiques et philologiques depuis 2005.

Alessia Bauer (EPHE-PSL), Les peuples germaniques et leur écriture : les runes …………………………………………………………..

Alessia Bauer a obtenu en 2012 l’habilitation à diriger des recherches en littérature norroise avec une thèse sur la vision du monde en Islande au début de l’époque moderne. Elle a été élue directrice d’études à l’EPHE – PSL sur la chaire « Études scandinaves » en 2019.

Andréas Stauder (EPHE-PSL), L’écriture hiéroglyphe à travers l’histoire : 3200 av. n. è. – 394 de n. è.

Andréas Stauder a notamment été élu directeur d’études à l’EPHE – PSL sur la chaire « égyptien » en 2014.

Robert Hawley (EPHE-PSL), Le périple de l’alphabet au IIe millénaire av. n. è. : de ses origines marginales jusqu’à son institutionnalisation au niveau d’un État

Après dix ans passés au CNRS, Robert Hawley travaille depuis 2017 à l’EPHE – PSL où il occupe la chaire « Religions et cultures du Levant ancien » (Section des Sciences Religieuses).

Wouter Henkelman (EPHE-PSL), Lire l’élamite à Persépolis : les Perses et la tradition de l’écriture en Iran

Wouter F.M. Henkelman est maître de conférences à l’EPHE – PSL. Il est spécialisé, entre autres, dans les sources élamites achéménides de l’empire perse.

Claude Rilly (LLACAN), De l’égyptien au méroïtique. Création d’une écriture africaine

Depuis 2019, Claude Rilly occupe à l’EPHE – PSL (section des Sciences historiques et philologiques) à Paris une direction d’études intitulée « Langue et civilisation méroïtique ».

Marc Smith (École nationale des chartes – PSL / EPHE-PSL), L’écriture latine, de la république romaine aux royaumes barbares

Marc Smith, archiviste paléographe, docteur en histoire, président du Comité international de paléographie latine, est directeur d’études à l’École nationale des chartes et à l’EPHE – PSL où il enseigne la paléographie et l’histoire de l’écriture en caractères latins, des origines à l’époque contemporaine.

Georges-Jean Pinault (EPHE-PSL), Observations sur les écritures d’Asie Centrale au Ier millénaire de n. è.

Georges-Jean Pinault est professeur des universités depuis 1994, et directeur d’études à l’EPHE – PSL, Section des Sciences historiques et philologiques, Paris, depuis 1999. Il y occupe la chaire de philologie des textes bouddhiques d’Asie centrale.

Daniel Stökl Ben Ezra (EPHE-PSL), L’univers des écritures attestées dans les rouleaux de la mer Morte

Daniel Stökl Ben Ezra (PhD, Jérusalem, 2001) est directeur d’études sur la chaire « Langue, littérature, épigraphie et paléographie hébraïque et araméenne (4e siècle avant – 4e siècle après JC) » à l’EPHE – PSL.

Sophie Minon (EPHE-PSL), Les écritures en Grèce antique : des pictogrammes du disque de Phaistos (vers 1700 av. n. è.) à la réforme alphabétique de 403 av. n. è. à Athènes

Sophie Minon a été élue professeur à Lyon en 2013, membre senior de l’I.U.F. en 2014, puis directeur d’études à l’EPHE – PSL, en 2015, sur la chaire de Dialectologie grecque.

1er juin 2022

Emmanuel Dupraz (EPHE-PSL / ULB), La langue et l’épigraphie osques entre Rome et le monde grec (IVe siècle av. n. è. – Ier siècle de n. è.)

Emmanuel Dupraz, professeur chargé de cours à l’Université libre de Bruxelles (ULB) et directeur d’études à l’EPHE – PSL, est spécialiste des langues et des épigraphies de l’Italie ancienne et des aires celtiques continentales.

15 juin 2022

Michaël Guichard (EPHE-PSL), La longue histoire de l’écriture cunéiforme en Mésopotamie

Michaël Guichard a été élu directeur d’études sur la chaire « Histoire et Philologie de la Mésopotamie » à l’EPHE – PSL en 2014. Ses travaux sont consacrés à l’édition des « archives » de Mari, et en particulier à la riche correspondance des vassaux et cités du Haut Habur (Nord de la Syrie).


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search