Les langues anatoliennes

Langues et peuples de l’Anatolie occidentale au Ier millénaire av. n. è. – Rostislav Oreshko (Université de Leyde)

24 heures, les lundis de 13h à 14h45.

Tous les cours de l’ILARA sont donnés en visioconférence. Le lien de connexion sera transmis par l’enseignant aux personnes inscrites.

Premier cours le 15 février 2021

Présentation

  • lycien (glottocode : lyci1241) ;
  • lydien (glottocode : lydi1241) ;
  • carien (glottocode : cari1274) ;
  • milyen ou lycien B (glottocode : mily1238) ;
  • sidétique (side1240) ;
  • pisidien (pisi1234).

Parlées en Asie mineure de l’ouest et du sud-ouest au Ier millénaire av. n. è. et aux premiers siècles de n. è., les langues concernées appartiennent à la branche anatolienne des langues indo-européennes. Elles sont attestées principalement grâce aux inscriptions lapidaires (stèles funéraires, dédicaces, décrets etc.) et sporadiquement grâce à d’autres supports matériels (céramique, sceaux, métal).

Contenu du cours 

Le cours propose une initiation aux langues et aux cultures d’Anatolie occidentale (lydien et carien) et méridionale (lycien, milyen, sidétique et pisidien) du Ier millénaire av. n. è. Les attestations des langues concernées sont plus récentes que celles du hittite et du louvite, auxquels elles sont apparentées, et proviennent d’un contexte géographique et culturel profondément différent.

Le premier objectif du cours est de donner un panorama intégral des langues et des cultures de cette région, en présentant les corpus épigraphiques dans un contexte historique et culturel de l’époque. À cet égard, on discutera non seulement des caractéristiques principales des cultures autochtones mais aussi de l’influence politique et culturelle des Grecs et de l’Empire achéménide.

Le second objectif est de décrire les méthodes utilisées dans les recherches sur les langues attestées fragmentairement (épigraphie, méthode comparative diachronique, méthode comparative synchronique, etc.), ainsi que de présenter l’histoire des recherches sur ces langues.

Le troisième objectif est de fournir les connaissances de base de la grammaire et du lexique des deux langues les plus connues de la région, à savoir le lycien et le lydien. Dans ce contexte, la question importante du contact linguistique entre les langues anatoliennes d’un côté et le grec et l’iranien d’un autre côté sera également évoquée.

Bibliographie

lycien :

  • Melchert, H.C., A Dictionary of the Lycian Language, Ann Arbor-New York, 2004.
  • Neumann G., Glossar des Lykischen. Überarbeitet und zum Druck gebracht von Johann Tischler (DBH 21), Wiesbaden 2007.

lydien :

  • Gusmani, R. Lydisches Wörterbuch. Mit grammatischer Skizze und Inschriftensammlung, Heidelberg, 1964 (1980: Ergänzungsband).
  • Payne, A. − Wintjes J., Lords of Asia Minor: An Introduction to the Lydians, Wiesbaden 2016 (chapitres 3 et 4)

carien :

  • Adiego, I.-J., The Carian Language, Leiden-Boston, 2007.

sidétique :

  • Brixhe, C. L’identité de Sidé. Entre vérité et réalisme politique : de la légende à l’histoire et à la langue, Kadmos 57(1/2), 2018: 137-174.

pisidien :

  • Brixhe, C. Stèles et langue de Pisidie (Études anciennes 61), Nancy-Paris, 2016.