Europe

Plusieurs langues anciennes en usage en Europe sont proposées :

Le grec et le latin donnent accès à toutes les sources épigraphiques et textuelles de la culture antique et médiévale.
Le latin permet aussi de lire les publications et les instruments de travail produits depuis le Moyen Âge jusqu’au 19e siècle au moins, puisqu’il a été sr la longue durée la langue internationale des savants.

Des cours sur trois niveaux de deux semestres chacun sont ouverts afin d’assurer une formation en profondeur à ces langues de moins en moins enseignées dans le secondaire et nécessaires pour toutes les études centrées sur l’Europe, la Méditerranée et ses pourtours (Caucase, Asie occidentale, Afrique du nord et de l’est).

Des sessions intensives, deux fois dans l’année permettent une introduction ou un approfondissement rapide à ces langues en complément ou à la place des cours semestriels.

Les langues romanes dites du « Croissant » font exceptionnellement l’objet d’une présentation dans leur diversité.

Le vieux norrois, une langue rarement enseignée, qui introduit aux langues anciennes du nord de l’Europe, à leur linguistique et à leur littérature.

Un cycle de conférences en ligne (voir l’ILARA en ligne) portera sur la diversité souvent méconnue des judéo-langues.