Conception du corps et expression linguistique

Conception du corps et expression linguistique : l’exemple du gbaya – Paulette Roulon-Doko (LLACAN)

12 heures,  les jeudis 14, 21, 28 janvier et 4 février 2021, de 14h à 17h, Raspail (salle précisée ultérieurement)

Présentation

Le gbaya (Niger-Congo, Adamawa oriental, Oubanguien), est une langue tonale, isolante à faible morphologie, parlée en Afrique centrale (RCA, Cameroun).

Contenu du cours 

  1. Le corps humain (3 fois 2h= 6h)
  2. Identifier une nomenclature, la distinguer d’un domaine sémantique
  3. Les procédés linguistiques de formation des termes et la conceptualisation manifestée
  4. Le corps dans l’expression des émotions (3 fois 2h= 6h)
  5. Le fonctionnement du corps selon les Gbaya, le rôle des organes
  6. Les procédés linguistiques d’expression des émotions

Tous publics, pas de prérequis.

Bibliographie

Sur les Gbaya

Roulon, Paulette, La conception gbaya du corps humain, Journal des Africanistes, n°50-1, Paris, 1980, pp.59-106.

Roulon-Doko, Paulette, Les parties du corps et l’expression de l’espace, in S. Robert, Perspectives synchroniques sur la grammaticalisation (Polysémie, recatégorisation et échelles syntaxiques), Louvain, Peteers, 2003, pp.69-85.

Roulon-Doko, Paulette, Conceptualisation et conception des émotions en gbaya, in Baider Fabienne et Georgeta Cislaru (éds), Cartographie des émotions, propositions linguistiques et sociolinguistiques, Paris, Presse Sorbonne Nouvelle, 2013, pp. 111-125.

Roulon-Doko, Paulette, Une polarité exemplaire : colère et rire chez les Gbaya, in Tersis  Nicole et  Pascal Boyeldieu (eds), 2016,  Le langage de l’émotion : variations linguistiques et culturelles,  Paris, Peeters, 2017 (SELAF 469, N36) : 81-92

Roulon-Doko, Paulette, Le traitement des composés dans un dictionnaire bilingue : le cas du gbaya de Centrafrique, in Kézié Kyenzi Lebikaza (éd.), Actes du 3ème congrès de Linguistique africaine Lomé 2000, Rüdiger Köppe éd., Cologne, 2004, pp.*

Roulon-Doko, Paulette, Dictionnaire Gbaya-Français (République Centrafricaine), suivi d’un dictionnaire des noms propres et d’un index français-gbaya, Paris, Karthala, 2008 (Coll. Dictionnaires et langues), 696 p.

Sur d’autres langues

Ameka, Felix, Body parts in Ewe grammar, in Chappell, Hilary and McGregor, William (eds.), The Grammar of Inalienability. A Typological Perspective on Body Part Terms and the Part-Whole Relation, Berlin, Boston: De Gruyter Mouton, 1996, pp. 783-840.

Digemanse, Mark, The Body in Yorùbá, a Linguistic Study, MA Thesis, Leiden University, 2006, 103 p.

Digemanse, Mark, The selective advantage of body-parts terms, Journal of Pragmatics 41, 2009, pp. 2130–2136.

Fédry, Jacques, L’expérience du corps comme structure du langage. Essai sur la langue sàŗ̰̰ (Tchad), L’Homme, n° 16-1, 1976, pp. 65-107 Kpli, Jean-François, Syntaxe des possessions inaliénable et aliénable : approche métaopérationnelle, Multilinguales, n°3, 2014, pp. 171-184.