Les langues anatoliennes

Langues anatoliennes du Ier millénaire – Michele Bianconi (Oxford, Università per stranieri di Siena)

18 heures, les lundis, de 17h00 à 18h00.

Le cours sera donné en visioconférence. Le lien de connexion sera transmis par l’enseignant aux personnes inscrites.

Premier cours le 11 octobre 2021

Selon la demande des participants, les cours peuvent se tenir en français ou en anglais.

Présentation

L’anatolien est la branche la plus archaïque de la famille indo-européenne, et depuis sa découverte (il y a environ un siècle), il est devenu d’une importance capitale pour la reconstruction du proto-indo-européen (la langue ancêtre du grec, du latin, du sanskrit, de l’anglais, etc.), et pour la compréhension de la culture et de l’histoire de l’Anatolie (environ le territoire de la Turquie moderne) et du Proche-Orient anciens. Dans ce cours d’initiation, les étudiants apprendront la grammaire de base des deux langues anatoliennes les moins attestées, à savoir le lycien et le carien, qui sont connues grâce à des inscriptions datant du VIIe au IIIe siècle avant n. è.

Contenu du cours 

Ce cours se concentrera sur la langue et la linguistique des inscriptions lyciennes et cariennes. À la fin du cours, les étudiants seront capables de lire des textes simples dans les écritures originales, de les traduire à l’aide d’un dictionnaire, et de les contextualiser dans un panorama historique et culturel plus large, avec une référence spécifique au contact avec le monde grec.

Ce cours sera utile aussi bien aux étudiants qui ont étudié les « principales » langues
anatoliennes (le hittite et le louvite) qu’aux vrais débutants, qui souhaitent ensuite suivre des cours/séminaires plus intensifs/avancés.

Les sujets linguistiques seront abordés au cours des séances, mais un travail indépendant (exercices, analyses de textes) sera essentiel pour consolider les compétences acquises.

Le cours s’adapte à tout public, du débutant à l’avancé. La familiarité avec la terminologie linguistique de base serait un avantage. La connaissance d’autres langues indo-européennes anciennes (par ex. du grec ou du latin) serait également utile. Toute la littérature de base sera fournie en anglais ou en français, mais la connaissance d’autres langues modernes (allemand, italien, espagnol) serait un atout.

Bibliographie

ADIEGO, I.-X. 2007, The Carian Language, Leiden: Brill.

ADIEGO, I.-X. 2019a, « A Kingdom for a Carian Letter », in I.-X. Adiego et al. (eds.), Luwic dialects and Anatolian. Inheritance and diffusion, Barcelona: Edicions de la Universitat de Barcelona: 11-50.

ADIEGO, I.-X. 2019b, « Archaic Carian », in O. Henry – K. Konuk (eds.), Karia Arkhaia. La Carie, des origines à la période pré-hekatomnide. 4èmes Rencontres d’archéologie de l’IFÉA, Istanbul, 14-16 novembre 2013, Istanbul : 23-41.

BRYCE, T.R. 1986, The Lycians I. The Lycians in Literary and Epigraphic Sources, Copenhagen: Museum Tusculanum Press.

CHRISTIANSEN B. 2019, « Editions of Lycian Inscriptions not Included in Melchert’s Corpus from 2001 », in I. Adiego et al. (eds.), Luwic dialects and Anatolian. Inheritance and diffusion, Barcelona: Universitat de Barcelona Edicions: 65-134.

GARRETT, A. 1992, « Topics in Lycian Syntax », Historische Sprachforschung 105: 200-212.

GUSMANI, R. 1989-90, « Lo stato delle ricerche sul miliaco », IL 13: 69-78.

HAJNAL, I. 1995, Der lykische Vokalismus. Methode und Erkentnisse der vergleischenden anatolischen Sprachwissenschaft, angewandt auf das Vokalsystem einer Kleincorpussprache, Graz: Leykam.

KALINKA, E. 1901, Tituli Lyciae, lingua lycia conscripti, Vindobonae: in aedibus Alfredi Hoelderi.

LAROCHE, E. 1979, « L’inscription lycienne », in H. Metzger (ed.), Fouilles de Xanthos VI, Paris: Klincksieck: 49-127.

MELCHERT, H.C. 1994, Anatolian Historical Phonology, Amsterdam: Rodopi.

MELCHERT, H.C. 2004, A dictionary of the Lycian language, Ann Arbor: Beech Stave Press.

MELCHERT, H.C. 2008, « Lycian », in Woodard, R.D. (ed.) The Ancient Languages of Asia Minor, Cambridge: Cambridge University Press: 46-55.

MELCHERT, H.C. 2014, « Greek and Lycian », in G. Giannakis (ed.) Encyclopedia of Ancient Greek Language and Linguistics, vol II, Leiden/Boston: Brill: 67-70.

NEUMANN, G. 1979, Neufunde lykischer Inschriften seit 1901, Wien: Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften.

NEUMANN, G. 2007, Glossar des Lykischen, Wiesbaden: Harrassowitz.

En ligne :

https://www.ediana.gwi.uni-muenchen.dehttp://hethport.uni-wuerzburg.de/

http://hethport.uni-wuerzburg.de/