Le moyen-perse

Le moyen-perse : langue d’exégèse et langue de science – Samra Azarnouche (EPHE-PSL, CeRMI)

24 heures, les jeudis, de 13h00 à 14h00, en présentiel.

Sorbonne, salle D-054.

Premier cours le 4 novembre 2021

Présentation

Appartenant à la famille des langues moyen-iraniennes, le moyen-perse (ou pehlevi, pahl1241) est l’une des principales langues de l’Iran tardo-antique. Langue officielle de l’empire des Sassanides (IIIe – VIIe siècles de n. è.), langue des exégèses du texte sacré de la religion zoroastrienne et langue des échanges scientifiques, le moyen-perse nous est connu par un corpus très diversifié, allant des inscriptions rupestres et des documents d’archive aux textes mythologiques et doctrinaux du zoroastrisme.

Contenu du cours

Il s’agit d’une introduction à la langue et à la paléographie. L’objectif est d’offrir une description de base et de présenter les outils de travail, afin que les étudiants/auditeurs puissent acquérir un niveau d’autonomie suffisant pour accéder au corpus qui les intéresse plus spécifiquement.

Ce cours se compose de trois éléments : 1. une présentation de la phonétique, la morphologie et la grammaire du moyen-perse, 2. une présentation de l’écriture pehlevie dans ses deux variantes, 3. une brève chrestomathie s’appuyant essentiellement sur des textes exégétiques et scientifiques.

Le support de cours est le manuel (inédit) préparé par l’enseignante.

Bibliographie

Mary Boyce, « Middle Persian Literature », Handbuch der Orientalistik IV, 2, 1, Leiden-Cologne, 1968, p. 31-66.

Christopher J. Brunner, A Syntax of Western Middle Iranian, New York, Caravan Books, 1977.

Werner Sundermann, « Mittelpersisch », in Compendium Linguarum Iranicarum, ed. R. Schmitt, Wiesbaden, Reichert, 1989, p. 138–164.

Dieter Weber, « Pahlavi Phonology », in Phonologies of Asia and Africa (Including the Caucasus), vol. II, ed. A. S. Kaye, Winona Lake, Indiana, 1997, p. 601–636.

Gert Klingenschmitt, « Mittelpersisch », in Indoarisch, Iranisch und die Indogermanistik. Arbeitstagung der Indogermanischen Gesellschaft vom 2. bis 5. Oktober 1997 in Erlangen, ed. B. Forssman ; R. Plath Wiesbaden, Reichert, 2000, p. 191-229.

Pierre Lecoq, Manuel d’épigraphie du moyen iranien (moyen perse, parthe, sogdien). Notes grammaticales, documents, textes, École du Louvre, 2003-2003 (inédit).

Prods Oktor Skjærvø, «Middle West Iranian», in The Iranian Languages, ed. G. Winfuhr, London-New York, Routledge, 2009, p. 196-278.

Dieter Weber, « Pahlavi Morphology », Morphologies of Asia and Africa (Including the Caucasus), ed. A. S. Kaye, Winona Lake, Indiana, 1997, p. 941-973.

Dictionnaires :

David Neil MacKenzie, A Concise Pahlavi Dictionary, London, 1971 (2nde édition 1986).

Mary Boyce, A Word-List of Manichaean Middle Persian and Parthian, Acta Iranica 9a, Leyde-Téhéran-Liège, 1977.

Johnny Cheung, Etymological Dictionary of the Iranian Verb, Leiden Indo- European Etymological Dictionary Series 2, Leiden-Boston, 2007.

Desmond Durkin-Meisterernst, Dictionary of Manichaean Texts, vol. III, Part I: Dictionary of Manichaean Middle Persian and Parthian, Corpus Fontium Manichaeorum, Turnhout, 2004.

En ligne :

http://shr.receptidocs.ru/docs/5/4314/conv_1/file1.pdf propose une introduction au moyen-perse (« Introduction to Pahlavi ») par P.O. Skjærvø, 2008.

http://www.fas.harvard.edu/~iranian/Zoroastrianism/ fournit une introduction à la religion zoroastrienne et à ses principaux textes, par P.O. Skjærvø, 2005.

http://www.fas.harvard.edu/~iranian/Pahlaviwriting/ donne accès à une introduction à l’écriture du moyen-perse zoroastrien (livres et inscriptions), par P.O. Skjærvø, 2005.

http://www.fas.harvard.edu/~iranian/Manicheism/Manicheism_I_Intro.pdf propose un aperçu de l’histoire de la religion manichéenne, par P.O. Skjærvø, 2006.

http://www.iranicaonline.org/ est la version en ligne de l’Encyclopaedia Iranica (Columbia University, New York) et contient de nombreux articles sur les langues et les religions de l’Iran.

http://titus.uni-frankfurt.de/ (Thesaurus Indogermanischer Text- und Sprachmaterialien, Johann Wolfgang Goethe-Universität Frankfurt am Main) donne accès à une banque de textes zoroastriens et manichéens ainsi qu’à un lexique.

http://turfan.bbaw.de/projekt/#7 présente le projet Turfanforschung (Berlin) consacré aux textes manichéens (dont les textes moyen-perses) retrouvés à Turfan et donne accès à une archive digitale.

http://idp.bl.uk/database/search_results.a4d?uid=19925087158;bst=551 correspond à la base de données de International Dunhuang Project (The Silk Road Online) qui donne accès à des photos de manuscrits manichéens en moyen-perse.